Le lissage nano-indien : un soin profond avant tout

Après le lissage brésilien, voilà le lissage nano-indien ! Le secret de cette nouvelle technique se trouve dans sa composition qui ne dispose d’aucun élément chimique dérivé. L’ingrédient qui est à la base de la formule est l’huile d’amla, ce fruit qui est très populaire en Inde favorise la pousse des cheveux et stoppe la chute tout en purifiant le cheveu.

Pour faire court, ce soin n’abîme pas la chevelure au contraire, il lui redonne toute sa splendeur. Certaines formules sont fortifiées par l’huile de macadamia qui renforce l’action de l’amla, cette huile dotée d’une forte teneur en acide gras soigne les cheveux. Ce lissage est avant tout un soin profond avant d’être une énième technique de lissage et il s’adresse à tous types de cheveux et c’est ce qui nous fait craquer.

Le lissage nano-indien : Comment ç marche ?

Pour obtenir le résultat escompté, il faut compter entre 03h30 et 5h de traitement, donc la première chose dont vous avez besoin, c’est de la patience. Le lissage nano-indien se fait en 4 étapes dont la première consiste à faire un shampoing clarifiant qui ouvre les écailles et favorise la pénétration du soin lissant. Une fois, les cheveux rincés et partiellement séchés, le soin peut être appliqué mèche par mèche puis une fois que la chevelure est entièrement recouverte, il ne reste plus qu’à mettre de la cellophane et de laisser poser 40 minutes. Compte à rebours écoulé ! Votre coiffeuse va pouvoir procéder au rinçage, au brushing et au lissage… mais les modèles de plaques à vapeur ne fonctionnent pas avec le soin donc si vous n’utilisez plus de fer à lisser classique, il va falloir fermer les yeux.

Le lissage nano-indien : Comment le conserver ?

Ce que nous apprécions avec cette méthode c’est qu’elle s’adresse à tous types de cheveu mais aussi que l’effet lissant dure 6 à 8 mois sans dénaturer les cheveux. Le fait d’avoir une chevelure lisse et en bonne santé n’est pas un détail à négliger et pour la maintenir en bon état, il faut éviter les produits nocifs pour la santé capillaire. Opter pour ce soin, c’est donc une raison supplémentaire de faire attention à ce que nous mettons sur nos têtes.

Et pour ne pas altérer les longues étapes du lissage nano-indien, il faut éviter l’humidité durant les 7 jours qui suivent la pose du soin. Si vous êtes plutôt chignon tiré en arrière, les chouchous et élastiques vont devoir attendre une à deux semaines après le soin.

Le lissage nano indien : c’est pour quel type de cheveux ?

L’un des atouts du lissage nano indien, c’est qu’il est idéal pour tous les types de cheveux. Que vous ayez les longueurs bouclées, frisées ou ondulées, blondes, brunes ou châtains… cette technique pourra aisément vous convenir.

On la préférera cependant sur des cheveux épais plutôt que sur des cheveux fins, pour ne pas leur faire perdre en volume. Rassurez-vous, il existe certaines techniques de lissage plus appropriées pour les cheveux fins, à l’instar de la taninoplastie. N’hésitez pas à demander conseil à votre coiffeur.se avant de vous lancer !